Où séjourner à Lyon pour la Fête des Lumières ?

L’ année dernière, j’ai eu l’occasion de visiter la célèbre Fête des Lumières à Lyon. J’avais voulu partir quand j’ai étudié à l’étranger à Bordeaux, mais Lyon était trop loin. À Dijon, tout ce que j’avais à faire était de prendre un train de 2 heures.

Lire également : La montre Poche mécanique A à Z

Dans ce post, je vais voir ce qu’est exactement le Festival des Lumières, les meilleures parties du festival, ainsi que l’endroit où séjourner et ce qu’il faut faire dans la ville (y compris une carte interactive que je suis très fier de haha).

Table des matières

A lire en complément : Nos conseils pour habiller chic sans dépenser trop

  • Histoire : Qu’est-ce que la Fête des Lumières ?
  • Meilleurs jours pour aller à la Fête des Lumières
  • Où rester à Lyon
  • Quels spectacles lumineux sont les meilleurs ?
  • Que voir pendant la journée à Lyon
  • class=”ez-toc-page-1 EZ-toc-heading-level-2″>Où manger à Lyon
  • Carte de Lyon et la Fête des Lumières
  • Se déplacer à Lyon
  • Sécurité

Histoire : Qu’est-ce que la Fête des Lumières ?

La Fête des Lumières est une exposition annuelle de quatre jours au début de décembre qui attire 3-4 millions de visiteurs. À presque tous les coins de la ville, il y a une sorte d’installation lumineuse ou d’animation, souvent projetée sur les grands bâtiments de la ville. C’est aussi une tradition pour les Lyonnais locaux de laisser des bougies dans leurs fenêtres.

Bien que largement laïque aujourd’hui, la Fête des Lumières était à l’origine une célébration religieuse de la Vierge Marie. Lyon souffrait de la peste en 1643, et les dirigeants de la ville promettent de rendre hommage à Marie chaque année si la peste cessait. Depuis que la ville a survécu, les Lyonnais ont suivi leleur engagement et ont rendu hommage à Marie chaque année depuis.

Cependant, l’affichage de la lumière n’a commencé qu’en 1852, lorsqu’une statue de Marie devait être inaugurée deux fois, seulement pour être retardée les deux fois en raison des inondations ou des tempêtes. La deuxième date d’inauguration était le 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception dans la tradition catholique. Une fois que la tempête s’est dissipée ce jour-là, les citoyens ont décidé de célébrer spontanément en plaçant des bougies sur leurs rebords de fenêtre pour éclairer la ville. Cette tradition s’est développée plus tard en compétitions d’affichage de lumière de magasin, qui se sont transformées en installations lumineuses parrainées par la ville que vous voyez aujourd’hui.


Hôtel de Ville
Banque de la Saône

Meilleurs jours pour aller à la Fête des Lumières

En 2019, la Fête des Lumières aura lieu du jeudi 5 décembre au dimanche 8 décembre. Historiquement, la Fête des Lumières dure quatre jours autour du 8 décembre.

On

m’a dit l’an dernier que les Lyonnais locauxaiment attendre jusqu’à dimanche soir pour assister aux spectacles de lumière, une fois que les touristes ont dégagé. Le dimanche est probablement le jour le plus calme, suivi du jeudi, le vendredi et le samedi étant le plus occupé. Si le festival tombe les autres jours, les jours de semaine (sauf le vendredi) et le dimanche sont généralement moins fréquentés que le vendredi et le samedi.

Où séjourner à Lyon

*Cette section contient des liens d’affiliation, ce qui signifie que je peux gagner une petite commission sur toutes les réservations effectuées. Ça ne te coûte rien de plus. *

J’ ai eu la chance de pouvoir rester avec une amie l’année dernière (je l’ai rencontrée quelques années dans un avion pour Lyon LOL). Les prix des logements sont raides autour du festival, et vous devrez peut-être rester dans les villes environnantes pour obtenir un logement abordable.

Si le coût n’est pas un facteur, je vous recommande de rester sur la presqu’île, le tronçon de la ville entre le Rhône et la Saône. Il est idéalement situé et vous permettra d’accéder facilement à la plupart despierres précieuses.

Si le coût est un facteur, vous pourriez considérer Villeurbanne, une banlieue de Lyon, ou la Croix-Rousse, le quartier historique au sommet d’une colline. Les prix ont tendance à être moins chers dans ces deux zones, mais la ville est encore très accessible. Vous pourriez avoir besoin d’aller au-delà de ces zones, cependant, puisque 3-4 millions de personnes assistent au festival et le logement est rapidement brisé.

Je recommande de chercher un logement sur Airbnb (il y a même des séjours uniques, comme des péniches), Booking.com, ou même Couchsurfing (une plate-forme où vous pouvez trouver un canapé pour dormir gratuitement). Couchsurfing peut sembler un peu grossier, mais j’ai vécu de grandes expériences avec mes séjours ; assurez-vous juste de trouver des gens du coin avec de bonnes critiques. Vous devriez également prendre le temps de connaître votre hôte, s’il est gratuit, car la mission de Couchsurfing est de connecter les touristes avec les habitants, pas seulement le logement gratuit. Pour plus d’informations sur Couchsurfing, voici mon examen de la plateforme, ainsi que des conseils pour les débutants (comprend unhistoire).

Place Bellecour

**5Cathédrale Saint-Jean

Quels sont les meilleurs spectacles de lumière ?

Il y a plus de 40 installations lumineuses dans toute la ville, mais elles vont de spectacles animés avec de la musique à de simples chaînes de lumières.

Voici les spectacles les plus populaires et les plus impressionnants que j’ai vus l’année dernière (carte à la fin des deux sections suivantes !) :

Cathédrale Saint-Jean— L’un des spectacles les plus populaires et les plus impressionnants, sinon le plus. Il est incroyablement bondé, alors attendez-vous à faire la queue pendant quelques cycles (il y a le contrôle de la foule). Les meilleures vues sont au sommet de la colline en face de la cathédrale, mais il peut souvent obtenir de la boue — apporter de bonnes chaussures

Bancs de la Saône— Un autre grand spectacle, où vous pouvez regarder des expositions contre les bâtiments de l’autre côté de la rivière, et la Basilique de Fourvière au sommet de la colline. Il est très fréquenté et peut être difficile à voir si vous n’êtes pas grand, alors essayez de vous rendre audevant la banque.

Placez Bellecour—Regardez une animation mignonne contre la grande roue sur la place, et voyez d’autres installations de soufflure.

Musée des Beaux-Arts— La cour de ce musée des beaux-arts avait un pianiste en 2018, et les spectacles de lumière étaient contrôlés par lesquels les clés étaient jouées.

Hôtel de Ville— Un autre spectacle envoûtant sur le côté d’un important bâtiment lyonnais.


Vieux Lyon/Musée cinéma et miniature

Un des ensembles miniatures : le métro de New York !

Que voir pendant la journée à Lyon

Vous aurez évidemment envie de vous divertir quand les lumières ne se produisent pas, alors voici quelques choses à faire à Lyon pendant la journée (carte à la fin de la section suivante !).

Musée cinéma et miniature (7-10 euros)—Voir de vrais accessoires de films comme Mary Poppins, Aliens, et les Hunger Games. Les ensembles miniatures sont aussi si complexes ! Le tout logé dans un classiqueimmeuble du Vieux Lyon (la vieille ville)

La Fourviè (libre)— la basilique éminente au sommet de la colline surplombant Lyon. Un extérieur et intérieur impressionnants, et de superbes vues sur la ville d’en haut. Marchez jusqu’au sommet, ou prenez le funiculaire.

Le théâtre Gallo Romain (gratuit) — Un ancien amphithéâtre romain juste à côté de la Fourvière. L’amphithéâtre est libre de visiter, mais il y a un musée niché sur le côté du théâtre qui coûte de l’argent (3-7 euros). Le musée est dédié aux artefacts romains.

Parc de la tête d’or (gratuit) —Un peu comme le Parc Central de Lyon, mais pas si central. Il abrite un zoo et un jardin botanique gratuit. Une partie vraiment charmante de la ville.

Vieille ville/Vieux Lyon—La partie la plus pittoresque de la ville. Plaisir de se promener et de prendre des photos ; un bon endroit pour la cuisine traditionnelle française et les souvenirs.

La Croix-Rousse— Un quartier historique au sommet d’une colline, des maisons colorées et des toits de corail. Connu pour sondans l’industrie de la soie et ses nombreux « traboules », ou les célèbres passages secrets de Lyon. Il est maintenant connu comme un quartier hipster/artiste.

Traboules —Lestraboules sont des passages cachés que les travailleurs de la soie utilisaient pour transporter leurs produits au XIXe siècle. Certaines des plus anciennes traboules ont été construites au IVe siècle. Il s’agit d’une partie classique de la ville, et vous pouvez en savoir plus ici.

Musée Confluence (gratuit pour les étudiants de moins de 26 ans, sinon 5-10 euros) — Un centre scientifique et un musée d’anthropologie dans un bâtiment moderne accrocheur. Je ne l’ai jamais été, mais mon ami a apprécié sa visite ici l’année dernière, et d’autres ont dit de bonnes choses à ce sujet.

La Part-Dieu— Massive centre commercial intérieur, si vous voulez échapper au froid. A un Decathlon, un magasin d’articles de sport français abordable (je suis un grand fan haha).


la brioche aux pralines à laMarquise

Où manger à Lyon

Les habitants vendront du vin chaud et des crêpes dans les rues pour quelques euros chacun. Si vous voulez une collation pendant que vous vous promenez dans la ville, vous pouvez certainement en trouver un.

Pour une cuisine française classique, visitez la vieille ville ou la rue des Marronniers près de la place Bellecour. La vieille ville (Vieux Lyon) est bordée de restaurants traditionnels, et vous pouvez trouver des tables de personnes dehors en été, profiter de leurs repas et siroter des boissons (et malheureusement avoir une fumée, comme c’est typique de la haha française). La rue des Marronniers est également bordée de nombreux restaurants populaires, et est plus proche du centre-ville.

Il y a une grande boulangerie dans la vieille ville appelée A la marquise, où vous pouvez trouver l’une des spécialités lyonnaises, la brioche aux pralines (brioche pralinée rose). La vitrine est très esthétique, et les pâtisseries sont censées être paradisiaques.

Si vous êtes végétarien/vegan/flexitarien, jerecommander les endroits suivants :

Le roi falafel— Grande cuisine libanaise avec un propriétaire insolent et hilarant. Les assiettes sont généralement meilleures que les enveloppements, et j’ai vraiment aimé la plaque de falafel. Situé sur la presqu’île, et les prix varient de 6-15€.

Hank Burger— Des hamburgers végétaliens incroyables et d’autres fast-food végétalien. Ils ont le Beyond Burger, et des sauces uniques pour accompagner (comme la figue). C’est en fait un restaurant de chaîne qui a été fondé à Paris. Situé sur la presqu’île, et les prix varient de 8-15€

Yaafa—Connu pour ses pitas de falafel bon marché à environ 6-7€. Je n’aimais pas ça, mais c’était une bonne nourriture pour un bon prix. Plusieurs endroits autour de la ville.

Cigkoftem—Plus falafel (lol). Même moins cher que Yaafa, avec des articles pour seulement quelques euros. S’ils demandent si vous voulez de la sauce épicée, sachez que c’est vraiment épicé ! Situé dans le 7ème arrondissement.

Piment et Citronnelle— un restaurant thaïlandais avecoptions végétariennes (éventuellement végétaliennes, aussi). Le pad thai était assez décent, et le cadre était chaleureux. Situé dans le 7ème arrondissement, et les prix varient de 10-15€.

Carte de Lyon et la Fête des Lumières

Voici la carte des trois sections ci-dessus que j’ai promis ! Cliquez sur l’icône en haut à gauche pour afficher la liste des catégories.

Se déplacer à Lyon

Lyon est une ville très accessible à pied, et je n’ai eu qu’à prendre le métro/tramway qu’une poignée de fois lors de mes nombreuses visites. Il y a eu quelques visites où je n’ai pas pris les transports en commun du tout, et j’ai juste marché ! Je dois admettre que c’était beaucoup de marche, et parfois le métro/tram est nécessaire.

Le réseau de transports publics de Lyon est appelé TCL (Transports en Commun Lyonnais), et malheureusement pas sur Google Maps. Vous pouvez trouver une carte interactive en ligne cependant, et il y a aussi une application. Pour les nuits de la Fête des Lumières, vous pouvez acheter un billet pour 3,10 euros appelé TCL enFête, qui vous permettra une utilisation illimitée des transports publics de 16h jusqu’à la fin du service (généralement minuit, mais parfois plus tôt, surtout pour le funiculaire ; assurez-vous de vérifier !). Le dernier jour du festival (8 décembre), les transports en commun sont gratuits dès 16h.

Il y a aussi des laissez-passer 24h, 48h et 72h de 6€ à 15,50€ si vous souhaitez utiliser le transport pendant la journée, ou vous pouvez acheter des billets d’une heure pour 1,73€ chacun.

Sécurité

Pour des raisons de sécurité, les voitures, motos, vélos ou scooters ne sont pas autorisés dans le périmètre du festival. Il y aura une sorte de barrières et de panneaux indiquant les zones officiellement bloquées.

Il y a peut-être des sacs de sécurité autour du périmètre, mais je ne me souviens pas s’il y en avait l’an dernier. Il y a tellement de sécurité en France en général qu’elle fond ensemble ; pour aller dans de nombreuses bibliothèques publiques, il faut faire vérifier vos valises !

En tout cas, je veux juste vous rappelerpour être vigilant, car il s’agit d’un événement majeur français, et de tels événements sont souvent la cible d’attaques terroristes. Je ne veux pas vous dissuader d’y aller, car nous ne devrions pas vivre dans la peur, mais vous devriez certainement être conscient des risques potentiels et rester vigilant.

Sur cette note édifiante, j’espère que ce post vous a donné une meilleure idée de ce à quoi vous attendre ! Si vous avez visité la Fête des Lumières, faites-moi savoir ce que vous en pensez et s’il y a quelque chose que vous ajouteriez au post ! Si vous avez des questions sur le départ, n’hésitez pas à contacter 🙂

Autres messages que vous pouvez aimer :

Sur Être asiatique en France : mon expérience
Ce que je vais manquer (ou pas) à propos de la France

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!