Qu’est-ce que le contrôle médical patronal ?

Votre parton vous a parlé de la possibilité de réalisation d’un contrôle médical patronal. Vous avez alors pris peur. Ce n’est pas un concept inquiétant tant que vous êtes en règle. Voici des détails pour vous situer.

Le contrôle médical patronal : qu’est-ce que c’est ?

Des fois, les salariés ne sont pas en état de travailler. Cela peut faire suite à une maladie grave ou être dû à la maladie en question. Les concernés sont alors tenus d’apporter au patron les preuves de cet état de choses. C’est seulement à cette condition qu’ils auront l’autorisation de rester à la maison pour mieux se soigner. C’est un droit dûment payé par la structure.

A découvrir également : Portrait corporate Paris : ce qu’il faut savoir

Dans la majeure partie des cas, l’on ne peut pas savoir si les salariés mentent ou pas. Le chef d’entreprise peut, pour y voir un peu plus clair, faire appel à des professionnels. C’est à ce moment que l’on parle de contrôle médical patronal.

En réalité, le contrôle médical patronal est une opération qui se réalise sur initiative de votre patron. Il a reçu votre visite médicale et estime qu’il a besoin de plus d’informations. Il en appelle à un médecin traitant. Il a l’autorisation de le faire selon son bon vouloir. Le professionnel de la santé sollicité va vous examiner à un moment imprévisible. Après coup, il remettra un rapport à votre chef. Ce sera à lui de prendre les décisions qui s’imposent.

A lire en complément : Comment faire un devis pour la création de sites Internet ?

Le contrôle médical patronal : pourquoi ?

Blocage de l’absentéisme

Dans le cadre d’une entreprise privée, les salariés ne sont pas toujours dans la même dynamique que leurs patrons. Il y en a parmi eux qui travaillent d’arrache-pied pour que la structure progresse. D’autres veulent juste faire le minimum. Même pour ce minimum, ils ne sont pas capables de tenir sur la durée. Ils inventeront alors de commun accord avec le médecin traitant de l’entreprise des prétextes fallacieux. Vous pourriez contrer le processus avec un contrôle médical patronal.

Economie de fonds

Lorsque le salarié est en arrêt maladie, le chef d’entreprise a l’obligation de lui verser des indemnités. Si votre employé procède souvent par supercherie pour vous arracher ces fonds et se reposer, vous perdez de l’argent. L’on vous recommande alors de passer par le contrôle médical patronal. Ainsi, vous l’obligez à reprendre son poste. Il vous rapporte alors par sa productivité et vous ne lui payez plus d’indemnités pour une fausse maladie.

ARTICLES LIÉS