Pneus ou chenilles : Que faut-il privilégier pour ses activités agricoles ?

Semences et engrais ne sont plus uniquement les seuls facteurs pour avoir un meilleur rendement agricole. Les outils sont aussi des éléments nécessaires pour toute production agricole qui se veut efficace et compétitive. Ils facilitent une meilleure opération sur le terrain, tant qu’on dispose d’équipements adaptés et sophistiqués bien sûr. Alors, pour vos activités agricoles, quels outils, entre pneus et chenilles, faut-il recourir pour gagner plus de temps ? Cet article en démontre les contours !

La traction par les pneus

L’agriculture a longtemps été dominée par la traction des pneus. Il faut dire que ce système a fait les beaux jours de nombreux cultivateurs, particuliers comme professionnels. Les pneus sont capables de supporter de grosses charges et de les tirer sur n’importe quel type de terrain, surtout les pneus de marque radiale qui contiennent une application au sol amplement plus importante que les pneus biais. Les pneus de type radial offrent un meilleur rendu car présentant une carcasse encore mieux proportionnelle au relief, grâce notamment à leurs semelles modulables. Mieux encore, ce genre d’engin permet de réaliser d’excellentes prises du fait de ses barrettes constamment fixées au sol. Cependant, le temps de la traction par les pneus semble carrément révolu. Aujourd’hui, les agriculteurs recourent de mieux en mieux au tracteur à chenilles. Les raisons sont multiples.

A lire en complément : Mariage : 5 thèmes originaux pour votre déco

Tracteur à chenilles, compatibilité et maniabilité

Le secteur agricole a sensiblement évolué en se modernisant notamment avec des équipements et outils beaucoup plus performants que par le passé. Les tracteurs à chenilles en font partie. En un temps record, elles ont supplanté les tracteurs en pneus du fait de leurs nombreuses caractéristiques. Certains fabricants, comme France Tractor, ont aussi participé à ce progrès en outillant des producteurs agricoles de tracteurs à chenilles adaptées à leurs besoins. Il s’agit d’un tracteur compatible aussi bien avec les sols secs qu’avec les sols humides. Avec une machine pareille, les risques de glissements sont ainsi nettement réduits, 5% en moyenne. Sur ce plan, les chenilles restent plus idéales si on les compare aux pneus, surtout que la meilleure traction agricole est celle qui n’occasionne pas les glissements une fois sur le terrain. Les chenilles permettent ainsi d’aboutir à une manœuvre plus optimale et fait gagner des minutes précieuses à un agriculteur.

A lire aussi : La température sous le bras est la plus basse

Autre facteur intéressant avec une chenille, c’est sa capacité flottante avec un sol humide. En effet, les chenilles ont tendance à onduler face à une surface liquide. C’est d’ailleurs toute la différence avec les pneus qui, visiblement, prennent de la boue dans un environnement humide. Apparemment, un tracteur pourvu de chenilles circule plus librement qu’un tracteur muni de roues tripes. Cette forme d’engin offre ainsi de nombreuses possibilités. De plus, elle est facilement maniable.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!