Comprendre la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels pour votre voiture

Comprendre la différence entre puissance fiscale et puissance réelle des voitures

Avoir une voiture et vouloir comprendre la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels vont de pair. Il s’agit de deux informations importantes que l’on retrouve sur la carte grise d’un véhicule. L’une est plus relative à la puissance du moteur de votre voiture, tandis que l’autre est plus liée au tarif de votre carte grise et à votre assurance auto.

Qu’est-ce qu’un cheval fiscal ? Qu’est-ce qu’un cheval réel ? Y a-t-il une différence entre ces deux notions ? Ce billet vous renseigne sur ces questions.

A lire également : Pourquoi acheter une voiture à l'étranger ?

Quel rapport entre chevaux fiscaux et chevaux réels ?

Pour cerner la différence entre chevaux fiscaux et chevaux réels, il est indispensable d’établir le rapport qu’il y a entre eux. Bien qu’il soit question de deux données distinctes, on note une certaine complémentarité entre elles.

Cela est bien démontré par la formule ci-après : PA = 1,80 × (PM/100)^2 + 3,87 × (PM/100) + 1,34. PA est mis pour indiquer la puissance administrative ou la puissance fiscale, et PM pour la puissance maximale du moteur qui est exprimée en kilowatts.

A découvrir également : 10 conseils pour conduire par temps de pluie

À part de cette égalité, il est possible de déterminer 6 chevaux fiscaux correspond à combien de chevaux. Ainsi, par un simple calcul, 6 chevaux fiscaux correspondraient à 75 chevaux réels.

Cheval fiscal : qu’est-ce que c’est ?

Pour une meilleure appréhension de ce langage automobile, il faut comprendre ce qu’est un cheval fiscal. C’est une expression utilisée pour désigner la puissance théorique du moteur d’un véhicule. Il intervient dans la tarification de la carte grise de votre voiture. Le droit fiscal français s’en sert pour effectuer la classification automobile.

Comprendre la différence entre puissance fiscale et puissance réelle des voitures

Cheval réel : de quoi s’agit-il

Également dénommé cheval DIN ou cheval-vapeur, le cheval réel désigne la puissance maximale du moteur présent dans votre voiture. C’est une valeur très variable selon le modèle du véhicule pour lequel vous optez. L’unité de mesure du cheval réel est le kilowatt.

Chevaux fiscaux et chevaux réels : quelles différences fondamentales ?

Vous l’avez déjà sans doute compris : le cheval fiscal et le cheval réel n’ont pas le même rôle pour votre voiture. La différence fondamentale entre les chevaux fiscaux et les chevaux réels se distingue au niveau de leur utilité respective.

Le cheval réel représente la puissance maximale d’une voiture. Une donnée qui est bien importante pour choisir une voiture, pour changer une pièce de son moteur ou pour donner des informations sur le véhicule. Quant au cheval fiscal, il revêt un plus grand intérêt.

En effet, c’est sur la base du cheval fiscal de votre voiture que le prix de votre carte grise sera calculé. Toutefois, ce tarif dépendra du lieu de résidence, car chaque commune applique une taxe différente pour un même nombre de chevaux fiscaux.

Par ailleurs, le nombre de chevaux fiscaux de votre voiture a un impact indéniable sur le coût de votre cotisation assurance auto. De lui dépendra le coût de la formule à souscrire. Les assureurs considèrent les voitures puissantes comme étant plus les plus chers à assurer. Il est donc tout à fait indiqué de prendre connaissance des chevaux fiscaux et réels de votre voiture.

ARTICLES LIÉS