Comment calculer le seuil de rentabilité ?

Comment calculer le seuil de rentabilité

Les dirigeants d’entreprise sont parfois confrontés au calcul  du  seuil de rentabilité. En général, c’est lors de l’élaboration du business plan que ce calcul apparaît. L’objectif de ce calcul est de permettre au chef d’entreprise de savoir si le projet qu’il souhaite implémenter vaut le coup d’être réalisé. Si vous ignorez tout de ce calcul, cet article vous aide à le faire.

Le seuil de rentabilité, qu’est-ce  que c’est ?

Le seuil de rentabilité  renvoi au niveau minimum de chiffre d’affaires qu’une entreprise se doit d’effectuer pour qu’elle soit rentable. Lorsque vous  faites le calcul du seuil de rentabilité  de votre entreprise, vous devez le dépasser pour générer des bénéfices et vous dégager un revenu. En effet, si vous vous contentez seulement de l’atteindre, vous restez en équilibre ce qui fait que votre entreprise stagne.

A lire aussi : Conditions générales de vente : comment les rédiger ?

Vous enregistrez à cet effet un résultat nul au sein de l’entreprise. Un résultat nul renvoi au  fait que vous n’aillez couvert que les charges de la société et donc vous êtes au  point mort. Si  vous êtes en dessous du  seuil, votre entreprise enregistre une perte. La seule alternative pour  générer des gains est alors de dépasser le  seuil de rentabilité.

Le calcul du seuil de rentabilité

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important d’apporter certaines précisions. Lors de l’élaboration de votre business plan, vous êtes appelé à distinguer les charges variables et les charges fixes. Les premières comme le nom l’indique, changent en fonction de la rentabilité de votre activité. Il peut s’agir ici des marchandises, du coût de production. Quant aux charges fixes, elles ne varient pas selon l’activité ou le chiffre d’affaires de l’entreprise. Dans cette catégorie, on cite le loyer,  le salaire ou  encore le contrat d’assurance.

A lire aussi : Comment gagner beaucoup d'argent ?

seuil de rentabilité

Avant de vous lancer dans le calcul du seuil de rentabilité, il  est indispensable d’analyser le compte de résultat afin de calculer la marge sur coûts variables. Pour calculer la marge sur coûts variables vous appliquez la formule chiffre d’affaires prévisionnel – coûts variables. Une fois ce calcul  fait vous devez alors  calculer le taux de marge sur coûts variables avec la formule marge sur coûts variables/chiffre d’affaires. Ce n’est qu’après cette dernière opération que vous pourrez alors calculer le seuil  de rentabilité de votre entreprise.

Pour ce dernier calcul, vous devez utiliser la formule charges fixes/taux de marge sur coûts variables. Néanmoins, il convient de préciser que cette formule permet de calculer le seuil de rentabilité en valeur. Si vous souhaitez  calculer le seuil  de rentabilité en volume, vous devez utiliser la formule suivante : seuil de rentabilité en valeur x quantités vendues/chiffre d’affaires.

Pourquoi  calculer le seuil de rentabilité de son entreprise ?

Quelle que soit la nature de votre activité (commerciale, artisanale, industrielle…) ou le statut  juridique de votre entreprise, le calcul  du seuil de rentabilité est essentiel pour toute étude du marché. Ce calcul vous  permet de prévoir la rentabilité de votre structure sur une durée déterminée afin de vous fixer des objectifs clairs.

Le calcul du seuil  de rentabilité est également important lorsqu’on souhaite obtenir un financement auprès d’un établissement de crédit. Il permettra à celui-ci d’évaluer  le risque du projet. En effet, plus votre seuil de rentabilité est bas, plus vous  avez des chances que l’on vous accorde un financement.

ARTICLES LIÉS