QueChoisir.org : comparer les contrats d’assurance proposés par les compagnies d’assurance et mutuelles

Un contrat d’assurance est censé protéger, au moins financièrement, si certaines choses se produisent. Mais il existe de nombreuses options d’assurance. Et il peut être difficile de déterminer de quelle assurance vous avez réellement besoin. Pour mieux comparer les contrats d’assurance proposés par les compagnies d’assurance et mutuelles, il est important de connaitre chacun d’eux. Alors, quelles sont ces contrats d’assurance ?

L’assurance vie

Les plus grands avantages de l’assurance vie sont la possibilité de couvrir vos frais d’obsèques et de subvenir aux besoins de ceux que vous laissez derrière vous. Ceci est particulièrement important si vous avez une famille qui dépend de votre salaire pour payer les factures. Souscrire une police d’assurance vie couvrant 10 fois votre revenu annuel. Mais c’est un chiffre que tout le monde ne peut pas se permettre.

A lire en complément : Comment savoir si un est bloqué sur Messenger ?

Les deux principaux types d’assurance vie sont l’assurance-vie entière traditionnelle et l’assurance-vie temporaire. Pour simplifier, l’assurance vie entière peut être utilisée comme un outil de revenu et comme un instrument d’assurance. Tant que vous continuez à payer les primes mensuelles, l’assurance vie entière vous couvre jusqu’à votre décès. L’assurance-vie temporaire, en revanche, est une police qui vous couvre pendant une période déterminée. Il existe d’autres différences considérables entre les deux types d’assurance.

Assurance invalidité de longue durée

De nombreux employeurs offrent une assurance invalidité à court et à long terme dans le cadre de leurs avantages sociaux. C’est la meilleure option pour obtenir une couverture d’invalidité abordable. Une police qui garantit le remplacement du revenu est optimale. Le plus souvent, les polices versent entre 40 et 70 % de votre revenu. Et le coût de l’assurance invalidité dépend de nombreux facteurs, dont :

A lire également : Mandat exclusif : agence immobilière exclusive en

  • l’âge ;
  • le mode de vie ;
  • et la santé.

Le coût moyen est de 1 à 3 % de votre salaire annuel. Mais avant d’acheter, lisez les petits caractères. De nombreux régimes exigent une période d’attente de trois mois avant l’entrée en vigueur de la couverture. Ils offrent aussi une couverture maximale de trois ans et comportent des exclusions importantes.

Assurance automobile

Les accidents de voiture sont l’une des principales causes de décès dans le monde. Mais les états n’exigent pas que les conducteurs aient une assurance automobile. Cependant, la plupart d’entre eux ont des réglementations concernant la responsabilité financière en cas d’accident. Les états qui exigent une assurance procèdent périodiquement à des contrôles aléatoires des conducteurs pour vérifier la preuve de leur assurance. Si vous n’avez pas encore d’assurance, sachez que les amendes varient d’un état à l’autre. Elles peuvent aller de la suspension de votre permis à des points sur votre dossier de conduite. Elles peuvent aussi vous coûter des amendes de 463,52 à 927,05 €.

Par ailleurs, si vous conduisez sans assurance automobile et avez un accident, les amendes seront probablement le moindre de vos soucis financiers. Si vous, un passager ou l’autre conducteur êtes blessé dans l’accident, l’assurance automobile couvrira les dépenses. Cette assurance vous protégera contre tout litige qui pourrait résulter de l’accident. L’assurance automobile protège également votre véhicule contre le vol, le vandalisme ou une catastrophe naturelle. Il s’agit d’un ouragan ou d’autres incidents liés aux conditions météorologiques.

Là encore, comme pour toutes les assurances, c’est votre situation personnelle qui déterminera le coût de l’assurance automobile. Pour vous assurer d’obtenir l’assurance qui vous convient, comparez plusieurs soumissions de taux et la couverture offerte. Vérifiez périodiquement si vous êtes admissible à des taux plus bas.

L’assurance habitation

Une police d’assurance habitation couvre les dommages ou les pertes dus au feu, au vol et à d’autres risques désignés. Aucune police ne couvre systématiquement tous les risques. Le propriétaire doit évaluer ses besoins en tenant compte des risques probables dans sa région (tremblement de terre, grêle, inondation, etc.). Les polices d’assurance habitation prévoient une couverture réduite si la propriété n’est pas assurée pour au moins 80 % de ses coûts de remplacement.

En période d’inflation, cette exigence signifie que le propriétaire doit ajuster les limites de la police à la hausse chaque année. Celui-ci peut aussi acheter un avenant qui s’ajuste automatiquement à l’inflation. Lorsque la valeur des biens a considérablement baissé, le propriétaire d’une maison peut faire des économies en réduisant le montant assuré de la police.

ARTICLES LIÉS