Tout savoir sur l’installation de plaques de plâtre hydrofuge

Avec les plaques de plâtre, on peut faire des cloisons et des plafonds. L’installation peut se faire presque dans toutes les pièces de la maison, mais dans les pièces où l’humidité est importante, on doit choisir des plaques de plâtre hydrofuges. Consacrons cet article à ce plâtre hydrofuge ayant des propriétés hydrofuges.

La plaque de plâtre hydrofuge, c’est quoi exactement ?

Dans la collection des plaques de plâtre, on a des plaques de plâtre hydrofuges, que vous allez reconnaître par sa couleur verte. Ce sont les plaques qu’il faut prendre pour l’installation dans les pièces humides. Cette plaque un peu particulière est constituée de carton, de feuilles de plâtre, mais aussi de silicone. C’est ce dernier matériau qui fait qu’elle est imperméable et résistante à l’humidité.

A lire aussi : Comment faire du désherbant ?

Certains pourront vous dire que le placo-plâtre classique peut être résistante à l’humidité, mais la résistance à l’humidité du plâtre hydrofuge est six fois plus élevée. C’est ce qui fait qu’on peut se permettre de faire une cloison, un doublage, et même un faux-plafond dans la salle de bain et la cuisine avec les plaques de plâtre hydrofuge. Précisons également que ces dernières acceptent les finitions comme celles qu’on peut faire avec les plaques de plâtre classique. Une fois installées, on peut peindre ou carreler les plaques de plâtre hydrofuges.

Les différents types de plaques de plâtre hydrofuges

Si vous vous penchez sur le descriptif des plaques de plâtre hydrofuges, vous pouvez lire une indication H1, H2 ou H3. Ce sont des indications par rapport à la résistance à l’eau. Les plaques passent un test d’absorption en immersion dans l’eau pendant deux heures. Une plaque de plâtre hydrofuge est classée :

A lire en complément : Comment intégrer les dernières nouveautés en matière de revêtement de sol à votre intérieur

  • H1 quand son taux d’absorption d’eau est inférieur à 5%,
  • H2 quand il est à 10%,
  • H3 quand il est à 25%.

Ce sont donc les plaques H1 qui sont les plus résistantes à l’eau. Sur le marché, les plaques de plâtre hydrofuges sont aussi disponibles dans différentes épaisseurs. Les modèles les plus utilisés et les plus rencontrés sont le BA13 de 12,5mm d’épaisseur et le BA15 de 15 mm d’épaisseur. Vous pouvez trouver du BA10 à 9,5 mm d’épaisseur. Pour ce qui est des dimensions, ces plaques sont souvent en 250 cm x 120 cm. Rassurez-vous : ces plaques peuvent être coupées facilement. Cependant, pour la pose, il faut prévoir des bandes à joints et des rails.

Une installation dans les pièces humides

De par sa résistance à l’eau et à l’humidité, c’est tout naturellement qu’on choisit les plaques de plâtre hydrofuges pour une installation dans les pièces humides de la maison, notamment la salle de bain, la salle d’eau et le WC. Cependant, on peut se permettre de l’installer dans les autres pièces où la condensation et l’eau sont naturellement présentes comme dans le garage, le cellier ou la cave.

Même si ces plaques sont résistantes à l’humidité, ce n’est pas une raison de zapper la ventilation de la pièce. En effet, si la pièce n’est pas ventilée correctement, les plaques hydrofuges peuvent être exposées aux moisissures et aux autres champignons prématurément.

Dans une pièce principale de la maison, on devrait choisir les plaques de plâtre hydrofuges pour une installation sous les fenêtres. Le plâtre classique, lui, peut être endommagé par la condensation qui se forme sur la vitre et qui peut descendre le long du mur.

La pose et les finitions

La pose de ces plaques de plâtre hydrofuges se fait à peu près de la même manière que les plaques de plâtre classiques. Vous avez besoin de mastic acrylique pour la pose collée contre le mur. Si le travail n’est pas si compliqué, vous devez vous assurer que la pose soit bien droite. C’est là la difficulté de l’installation.

Il serait donc judicieux de faire appel à des professionnels comme le plaquiste. Pour le travail du plaquiste, on vous garantit une installation correcte et dans les normes. Il pourra également s’occuper des finitions, notamment l’application de l’enduit d’étanchéité qui pourra prolonger la durée de vie de ces plaques.

Exposez-lui vos besoins et il s’occupera des travaux. Il pourra installer les plaques de plâtre hydrofuges sur les murs comme au plafond sans aucune difficulté.

ARTICLES LIÉS