Comment récupérer une orchidée fanée ?

Les orchidées pourront apporter la touche de verdure à nos intérieurs tout en les embellissant. On ne peut d’ailleurs être que convaincu, car les jardiniers les présentent comme des plantes faciles à cultiver. C’est le cas, mais pour ce qui est de l’entretien, c’est un autre sujet. À l’arrivée de la saison estivale, donc, il se peut que votre orchidée perde sa splendeur et soit fanée.

Orchidée fanée, comment réagir ?

On dit qu’une orchidée est fanée si ses pétales tombent une à une. Les cas ne sont pas pareils, car si la tige est encore verte, vous pouvez encore sauver votre plante. Dans ce cas, la première chose à faire est de retirer toutes les fleurs qui sont fanées. Oui, il faut le faire, même s’il ne vous restera plus que la tige verte et deux ou trois fleurs.

A découvrir également : Les parquets Quick Step : modèles et caractéristiques

Laissez l’orchidée reprendre des forces quelques jours avant de procéder à une taille. Pour ceci, il faut partir de la base et compter deux bourgeons. Vous pouvez couper la tige au-dessus du troisième bourgeon. Il faut bien choisir l’endroit de la coupe pour espérer une nouvelle pousse. À la suite de cette taille, il faut tout simplement patienter. En effet, l’orchidée peut avoir besoin de trois ou quatre mois pour fleurir à nouveau.

Il se peut qu’au bout de ces quatre mois, la plante ne donne que des feuilles. Il se peut que vous l’ayez mis dans un pot trop grand. Un rempotage est donc nécessaire et il faudra encore une fois s’armer de patience. Tôt ou tard, vous allez voir apparaître un keiki, le petit bourgeon qui est sur la hampe.

A lire également : Quelle couleur de mur avec des meubles blancs ?

Pourquoi votre plante est-elle fanée ?

La taille n’est pas toujours une solution miracle. Si c’est un manque d’eau, vous pouvez espérer que votre plante fleurisse à nouveau. Si ce n’est pas le cas, vous l’aurez coupé pour rien et au bout de quelques semaines, elle peut mourir. Il est donc important de définir la cause du problème.

Pour ce faire, retirez la plante de son pot pour vérifier que les racines ne pourrissent pas. Dans ce cas, il faudra couper délicatement les racines pourries. Mettez par la suite l’orchidée dans un récipient contenant de l’eau avec un bout de charbon à une certaine hauteur. Là, il ne faut pas que ses racines touchent l’eau. Laissez-la dans ce récipient quelques semaines. Lorsque vous verrez de nouvelles racines, vous pouvez la mettre en pot à nouveau.

Déplacer votre orchidée

Le saviez-vous ? L’orchidée ne supporte pas la chaleur. Le fait qu’elle soit asséchée peut s’expliquer par un mauvais emplacement. Dans ce cas, après l’avoir soignée, il faudra penser à lui trouver un nouvel emplacement. La place près du radiateur ou encore devant la fenêtre exposée au soleil ne lui convient pas.

Trouvez-lui une place où l’ambiance est humide. Ceci ne veut pas dire que vous devez le mettre dans la salle de bain non plus. L’orchidée a quand même besoin d’une source lumineuse pour bien se développer. S’il fait vraiment chaud et pour éviter qu’elle fane à nouveau, il est recommandé de brumiser son feuillage une fois par jour.

Bien arroser

Si votre orchidée est arrivée à ce stade, c’est qu’elle a manqué d’eau. Pour y remédier, l’arrosage excessif n’est pas non plus la bonne solution. Pour combler ses besoins en eau, un arrosage abondant d’une fois par semaine est largement suffisant. Pour que l’eau ne s’accumule pas au fond du pot, mettez dans le fond du pot des billes d’argile. Après l’arrosage, pensez également à bien égoutter le pot.

Avant d’arroser, vous pouvez vérifier la terre. Si vous constatez que la terre est encore humide, ne vous obligez pas à arroser. Si les racines apparentes sont grisâtres, là, vous pouvez arroser.

Qu’en est-il de l’engrais ?

Pour le rempotage, il est conseillé d’utiliser de l’engrais spécifique pour orchidées. Même si vous voulez que votre plante fleurisse à nouveau, ce n’est pas non plus une raison de surdoser l’engrais. Limitez-vous aux recommandations indiquées par le fabricant sur l’emballage de l’engrais. Pour l’entretien de cette plante, il faudra aussi alterner l’engrais azoté lors de la croissance des feuilles et l’engrais riche en potassium à la floraison.

Le rempotage

Toujours dans la règle de l’entretien de l’orchidée, on a le rempotage. Oui, même si votre orchidée est en bonne santé, même si elle semble très bien se développer, vous devez le rempoter régulièrement. Profitez de ce rempotage pour lui mettre l’engrais adapté et pour vous débarrasser des racines sèches.

Pour ce rempotage, vous pouvez également lui offrir un bon pot. Pour ces plantes, l’idéal est de prendre un pot poreux et léger. Un jardinier peut même vous conseiller un modèle en argile avec un mélange d’écorce de pin. D’ailleurs, si vous n’êtes pas sûr de votre choix de pot, faites-vous conseiller par un professionnel.

ARTICLES LIÉS