10 conseils pour conduire par temps de pluie

Conduire par temps de pluie n’est pas toujours évident. Chaussées glissantes, visibilité en baisse, vitres embuées… Les obstacles sont nombreux autant qu’ils sont dangereux. Si vous devez donc vous mettre au volant lors de fortes intempéries, voici quelques recommandations nécessaires à votre sécurité.

Freinages brusques à éviter

Votre moniteur d’auto école en ligne vous l’a sûrement dit : il est interdit de freiner brusquement, surtout par temps de pluie. De préférence, relâchez vos freins petit à petit pour ralentir de manière progressive. Comme ces derniers perdent en puissance quand ils sont mouillés, les freinages brusques risquent de provoquer des accidents.

A lire également : Quelles sont les obligations du concessionnaire auto ?

Tenez le volant avec les deux mains

Pour bien maîtriser son véhicule, garder ses deux mains sur le volant est indispensable. Ce comportement vous permettra en effet de réagir rapidement en cas d’obstacle inopiné. Grignotages, téléphone, changement de station radio sont surtout à éviter pour ne pas vous laisser distraire.

Gardez vos distances avec les autres voitures

Afin d’anticiper tout danger, gardez toujours une certaine distance avec le véhicule se trouvant devant vous. Comme les routes sont dangereuses par temps de pluie, ce dernier risque de freiner à tout moment en cas d’obstacle. Évitez donc de trop vous en approcher pour ne pas occasionner des collisions parfois fatales.

Lire également : Quand payer la franchise d'une assurance auto ?

N’écrasez en aucun cas les flaques d’eau

Pour éviter les accidents, assurez-vous de ne jamais écraser les flaques d’eau. Même si vous êtes un habitué de la circulation, vous ne pouvez jamais connaître la profondeur d’un nid de poule depuis votre dernier passage. Non seulement vous allez abîmer vos amortisseurs, mais vous pourriez également endommager le système électronique de votre voiture à cause de l’eau. Contournez les flaques d’eau si vous tenez à votre sécurité et à celle de votre véhicule.

Faites très attention à l’aquaplanage

On parle d’aquaplanage lorsque la voiture roule sur l’eau sans être en contact avec le sol. Il s’agit d’une circonstance dangereuse, étant donné que le conducteur n’a que très peu d’adhérence sur la route et n’est donc pas en mesure de bien maîtriser la conduite. Ce que vous pouvez faire si le cas se présente, c’est de relâcher les freins tout doucement, et de ne jamais tourner le volant. Le but est de ralentir au maximum jusqu’à ce que les roues touchent à nouveau le sol.

Maintenez les phares allumés

Il est essentiel de garder les phares allumés pour que vous puissiez bien analyser ce qui se passe devant, et pour que les autres puissent également vous voir. Comme l’environnement a tendance à s’obscurcir à cause du mauvais temps, les phares vous permettront donc de pallier cette atmosphère de morosité globale.

Assurez-vous que les essuie-glaces sont fonctionnels

Les essuie-glaces sont plus qu’indispensables par temps de pluie, pour vous assurer une meilleure visibilité. Pensez donc à les remplacer dès lors qu’ils commencent à laisser des marques sur votre pare-brise. Si, avant de sortir, vous remarquez que vos essuie-glaces ne sont pas en état de fonctionnement, restez simplement chez vous.

Ne laissez pas les vitres s’embuer

En raison de la différence de température entre l’extérieur et l’habitacle de la voiture, les vitres tendent à s’embuer. Pour vous garantir ainsi une meilleure visibilité, n’oubliez surtout pas d’actionner le bouton de dégivrage, ou d’allumer la climatisation. Sinon, faites baisser vos vitres de quelques centimètres pour diminuer le taux d’humidité du véhicule.

Arrêtez-vous quand il le faut

Lorsque la pluie n’est pas près de s’arrêter, alors que vous manquez de visibilité, et que vos phares et vos essuie-glaces ne vous aident pas, prenez la décision de vous arrêter. Trouvez-vous un bon emplacement et ne reprenez la route qu’une fois les orages terminés.

Faites attention à la vitesse

Même si vous êtes en retard au bureau ou à un rendez-vous, ne roulez surtout pas à grande vitesse lorsqu’il pleut. Les chaussées glissantes, l’humidité, et la baisse de visibilité ne joueront pas en votre faveur. Pour bien arriver à destination, roulez calmement et doublez de vigilance.

Il n’est pas toujours recommandé de prendre la route par temps de pluie. Si vous êtes toutefois face à l’urgence et que vous n’avez pas le choix, conduisez de manière attentive.

ARTICLES LIÉS